3 choses à savoir sur le calcul rénal

Calcul rénal

Encore appelés calculs urinaires, les calculs rénaux sont considérés comme des cristaux qui se forment dans les voies urinaires et qui peuvent les obstruer, on parle ici de lithiase rénale. Celle-ci provient des reins ou de l’appareil urinaire qui a pour rôle d’extraire les déchets du sang. Elle peut également provenir de la vessie qui est le réservoir d’urine ou de l’uretère qui facilite la conduite d’urine des reins vers la vessie. Ces calculs peuvent causer des douleurs lombaires et abdominales intenses pouvant s’aggraver si elles ne sont pas traitées. Il n’est toutefois pas facile de déterminer avec exactitude si une personne souffre d’un calcul rénal, car les signes ne sont pas visibles. Alors, si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, veuillez lire la suite de cet article. Vous y découvrirez 3 choses importantes sur le sujet.

Les symptômes des calculs rénaux

Le calcul rénal est une pathologie très fréquente qui selon une étude atteint près de 20 % de la population. Et le premier symptôme de ce mal est la douleur au niveau de la région lombaire pendant l’évacuation de l’urine. À ce symptôme, s’ajoutent plusieurs autres, notamment le besoin urgent d’uriner, les urines troubles avec une mauvaise odeur, les frissons réguliers, le fait d’uriner très fréquemment que d’habitude, la présence de sang dans l’urine. Une fois que vous constatez l’un de ces signes, il est recommandé de consulter un médecin spécialiste, surtout un néphrologue ou un urologue. Pour traiter ce mal, ce professionnel va recueillir votre urine et la déposer dans un flacon de calcul urinaire. Il transmettra par la suite ce flacon au laboratoire pour des analyses. Si le mal n’est toujours pas détecté, il peut vous recommander une échographie ou une radio de l’abdomen. En général, l’examen le plus recommandé aux patients est le scanner. Celui-ci est réalisé sans injection et permet de diagnostiquer totalement les calculs.

Les causes des calculs rénaux

Plusieurs raisons peuvent provoquer les calculs rénaux. Et parmi celles-ci, nous pouvons citer une alimentation déséquilibrée. En effet, selon des spécialistes du domaine, une alimentation équilibrée peut lutter efficacement contre ce mal. Pour ce faire, ils préconisent d’une part de ne pas avoir une alimentation riche seulement en aliments susceptibles d’augmenter la concentration urinaire. Il s’agit principalement de :

  • protéines ;
  • lipides ;
  • sucres…

D’autre part, ils déconseillent également une alimentation pauvre en aliments protecteurs qui sont d’ailleurs des alliés des inhibiteurs tels que le potassium, le magnésium, les légumes et bien d’autres.

Les possibilités de traitements

Pour traiter les calculs rénaux, il existe deux types de traitements, il s’agit du traitement médicamenteux et du traitement naturel. Pour le premier type de traitement, il est recommandé qu’avant la prise de tout médicament d’arrêter de boire de l’eau. Cela empêcherait les cavités rénales de s’affaiblir. Par la suite, le patient pourra prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

En ce qui concerne le traitement naturel, notons qu’il en existe plusieurs et très efficaces pouvant traiter les calculs rénaux. Vous pouvez opter pour la consommation en infusion de certaines herbes diurétiques comme le pissenlit, le persil, la verveine…