Service de renseignement téléphonique

Chiropracteur : quand et pourquoi recourir à la chiropraxie ?

chiropracteur

Avez-vous déjà consulté un chiropracteur ? Son nom peut faire penser à une sorte de magicien qui utilise ses mains pour soigner, mais il s’agit en réalité d’un praticien du bien-être qui a récemment vu ses compétences reconnues au même titre que d’autres professions de santé. Le chiropracteur est aujourd’hui un professionnel ayant une qualification spécifique en chiropraxie.

Qu’est-ce que la chiropraxie ?

La chiropraxie est une technique de guérison naturelle qui repose sur des manipulations et des traitements physiques. Le nom de cette pratique vient du grec et signifie traitement avec les mains : keir (main) et praxis (agir). Un peu comme l’ostéopathie, la chiropraxie vise à rétablir l’équilibre du corps en agissant sur les causes des déséquilibres, et non sur les symptômes qui apparaissent. Cette pratique repose sur la conviction que les problèmes du corps, souvent présents au niveau de la colonne vertébrale, peuvent également créer des complications dans des zones ou des appareils éloignés, le système nerveux étant particulièrement délicat.

Les désalignements de la colonne vertébrale peuvent en effet écraser des nerfs, générant une série de symptômes tels que des douleurs cervicales, dorsales, etc. Le but ultime des traitements est donc de rétablir la santé de la colonne vertébrale en éliminant les tensions qui sont apparues au niveau des nerfs, des articulations, des ligaments, des muscles et des os. Dans cette optique, lors de la consultation du chiropracteur Miribel, 7 rue Nicolaï – 69007 LYON, des ajustements chiropratiques sont mises en œuvre pour détecter les disfonctionnements de la colonne vertébrale et du système nerveux.

Ce que fait le chiropraticien

Dans un premier temps, le chiropraticien touche le corps pour comprendre la cause du problème et ses symptômes. Pour ce faire, il utilise une série de tests chiropratiques, orthopédiques et neurologiques pour évaluer les réflexes, la force musculaire et d’autres caractéristiques qui peuvent aider à mieux comprendre la situation globale du patient. Dans certains cas, le praticien demandera également des examens spécifiques pour évaluer l’état de la colonne vertébrale.

Une fois le problème sous-jacent identifié, le chiropraticien élabore un traitement personnalisé qui peut avoir un effet immédiat, ou nécessiter un temps d’action plus long. Cela dépend évidemment de l’état de santé général du patient, de son âge et de son mode de vie. Les traitements effectués par un chiropracteur sont essentiellement basés sur une manipulation habile de la colonne vertébrale, mais il encourage aussi souvent ses patients à suivre un régime alimentaire sain, à faire de l’exercice, à s’abstenir de fumer, et d’une manière générale, à adopter un mode de vie correct dans le cadre d’une vision plus large de la notion de santé et de bien-être.

En général, le chiropraticien propose des traitements par cycles d’environ 10 séances. La première est plus longue en raison de l’anamnèse (elle peut donc durer jusqu’à une heure), les autres sont plus courtes et ne dépassent généralement pas 30 minutes. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de douleur, bien que l’on puisse entendre le bruit des os qui craquent. Dans quelques cas seulement, il y a une gêne, qui doit être signalée au chiropraticien.

Quand consulter un chiropracteur ?

Les soins chiropratiques permettent de traiter de nombreux symptômes et affections, que ce soit en phase aiguë ou pour prévenir leur apparition. Consulter un chiropracteur est, par exemple, une bonne idée si vous souffrez de :

  • De douleurs dorsales
  • Douleurs cervicales
  • Hernies discales
  • Maux de tête
  • Blessures sportives ou non sportives
  • Problèmes articulaires

Même des problèmes apparemment sans rapport avec les troubles de la colonne vertébrale et des nerfs peuvent être traités par la chiropraxie. Il s’agit notamment des problèmes suivants:

  • L’asthme
  • Les allergies
  • Les troubles menstruels
  • L’anxiété et la dépression
  • L’hypertension
  • Problèmes gastro-intestinaux

La chiropratique peut également être appliquée et utilisée pendant la grossesse, par exemple pour traiter les douleurs dorsales courantes ou l’inflammation du nerf sciatique qui peuvent apparaître au cours des derniers mois en raison du poids de l’enfant à naître. Elle est également utilisée avec succès dans le traitement des coliques du nourrisson.