Est-ce qu’un ostéopathe peut décoincer un nerf sciatique ?

ostéopathe pour la sciatique

La sciatique peut provoquer des douleurs sévères et débilitantes accompagnées de paresthésies, de corticales et/ou de sensations de picotements, de brûlures, d’engourdissement et de faiblesse des jambes. La sciatique survient généralement lorsque le nerf sciatique est irrité ou comprimé par un problème dans la colonne lombaire, provoquant une douleur irradiante sous les fesses, les ischio-jambiers, les mollets et le pied.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Voir un ostéopathe pour la sciatique est une solution efficace. L’ostéopathie est une thérapie non-conventionnelle qui met l’accent sur la manipulation physique des tissus musculaires et des os du corps. Dans le traitement de la douleur, les techniques utilisées par l’ostéopathie portent sur des structures telles que les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations et les viscères. Le traitement peut également inclure :

  • Des techniques telles que le massage, la mobilisation des articulations et des muscles pour soulager la charge sur le nerf sciatique et les disques lombaires.
  • Drainage circulatoire et lymphatique pour aider à soulager l’inflammation.

Sciatique : la phase aiguë de la douleur

Habituellement, la douleur commence dans la fesse et peut atteindre la partie postérieure du genou jusqu’à la malléole externe. Lorsque le patient se présente au centre médical avec de fortes douleurs, cela signifie qu’il passe par la phase aiguë. Il est invité à consulter un médecin spécialiste afin de pouvoir lui prescrire des médicaments ou des thérapies instrumentales pour calmer la période la plus importante et la plus douloureuse des symptômes. La crainte des patients d’attribuer une sciatique enflammée à un problème radiculaire (c’est-à-dire provenant de la colonne vertébrale) est toujours présente, et dans ces cas, un spécialiste orthopédique discriminera par des examens spécifiques (comme l’IRM) si la situation provient de saillies ou de hernies.

Il est très important de souligner que peu de patients souffrant de hernies et de protrusions ont des douleurs dues à celles-ci, donc avec des protocoles de physiothérapie ou dans des cas extrêmes, on tente de résoudre le problème le mieux possible. Dans la plupart des cas, et chez les patients qui ne présentent pas de hernies et de protrusions, mais qui souffrent de sciatique ou de lombosciatique, l’ostéopathie entre en jeu.

Quel est le rôle de l’ostéopathie ?

La recherche de la cause primaire qui a déclenché la douleur est le principe fondamental de la thérapie manuelle ostéopathique. C’est pourquoi l’ostéopathe, grâce à une batterie de tests minutieux, tente d’évaluer les dysfonctionnements de l’ensemble du système. La tâche du thérapeute est de rétablir l’équilibre des quatre principaux systèmes de notre corps :

  • le système musculo-squelettique
  • le système fascial
  • le système viscéral
  • le système cranio-sacré.

Une fois l’équilibre de l’ensemble de l’organisme rétabli, le patient doit réaliser un programme simple, mais personnalisé de quelques exercices à domicile qui maintiennent plus longtemps l’équilibre et le bien-être du corps.