Pourquoi et comment devenir conseiller en bien-être ?

comment devenir conseiller

Depuis ces cinq dernières années, beaucoup de personnes décident de s’orienter vers le métier du bien-être. Le fait est que ce secteur est très sollicité, il y a un besoin croissant de la part de la population. Avec une vie fortement saccagée, le bien-être de tous est pris en otage et nécessite d’être restauré.

Le secteur du bien-être : un marché en plein boom

Comme évoqué ci-dessus, le domaine du bien-être est en plein essor. Il a une croissance de plus de 7 % par an avec environ 500 000 salariés dans son ensemble. Les opportunités de carrières sont boostées par une masse de demande. Qu’il s’agisse de la gestion de stress, amélioration de la qualité de vie, lutter contre la dépression, soulager les douleurs… de nombreuses personnes se tournent naturellement vers un conseiller en bien-être pour rechercher des solutions. Cela donne vie à une diversité de métiers. Certains vont par exemple créer leur propre cabinet et exercer en libéral, d’autres agissent comme des consultants. Mais les professionnels du bien-être sont également très sollicités dans plusieurs centres : spa, institut de beauté, EHPAD, clinique, hôpital… De plus, ce secteur est accessible à tout âge. Il offre un accès rapide sur le marché de l’emploi et ne risque pas de faillir. Il existe cependant des formations à suivre afin d’exercer avec professionnalisme et d’acquérir une grande crédibilité.

Le métier du conseiller en hygiène de vie

Parmi les conseillers en bien-être les plus prisés, le conseiller en hygiène de vie est très apprécié. Ce professionnel se positionne comme un accompagnateur pour aider son client à reprendre sa santé en main. Suivant ce contexte, il peut intervenir dans de nombreux domaines comme :

  • Déséquilibre alimentaire, surpoids, obésité ;
  • Problèmes digestifs ;
  • Dépression, stress, insomnie ;
  • Fatigue chronique ;
  • Maladies chroniques (douleurs articulaires, allergies, dermatoses…) .

Le conseiller en hygiène de vie doit disposer de connaissances et de compétences pour analyser les besoins de son consultant. C’est de cette manière qu’il puisse mettre en place des moyens et des solutions efficientes pour soulager les maux. Il faut noter que ce métier est une activité thérapeutique. Par cela, il y a sous-entendu de prévention et de soulagement sans utilisation de produit médicamenteuse.

Quel type de formation pour un conseiller en bien-être ?

En matière de bien-être, plusieurs branches de la médecine douce sont concernées. Parmi elles, la sophrologie et la naturopathie sont deux disciplines phares du secteur. Elles ont ces capacités d’offrir les techniques et les méthodes naturelles pour appréhender divers troubles pathologiques. Il existe actuellement plusieurs formations pour former des futurs naturopathes et sophrologues. Ces deux professionnels peuvent travailler et approfondir leurs compétences pour devenir conseiller en hygiène de vie. Grâce à des formations de courte durée, à distance ou en présentiel, le futur praticien peut obtenir une certification professionnelle.